Les Kardashian auraient signé un nouveau contrat télé de 100 millions de dollars

100 millions de dollars. Non, il ne s'agit pas d'une erreur typographique mais bien du montant du nouveau contrat des Kardashian avec la chaîne E!, selon le New York Post. La chaîne, qui appartient à NBC Universal, dément, qualifiant le chiffre de «grossièrement inexact». Il ne serait pourtant pas si surprenant.

100 millions de dollars pour quatre saisons de l'émission de télé-réalité Keeping up with the Kardashians, cela représente 25 millions de dollars par an, soit environ le double du contrat signé en 2012.

100 millions de followers Instagram

L'audience est pourtant plutôt en recul. Mais pour la chaîne, l'impact sur la pop culture n'a pas de prix. Kim, Khloe et Kourtney ont été rejointes par leurs deux demi-soeurs, Kendall et Kylie Jenner, figures ultra-influentes chez les ados.

Combinées, les cinq jeunes femmes ont près de 100 millions de followers sur Instagram. Ça ne fait après tout qu'un dollar par fan.

Tags:

Posted in | Print | 0 Comments

Festival de Berlin: Julie Gayet attise le débat sur les quotas de femmes dans le cinéma

Des pour, des contres, des «ni ni» et des «bien au contraire». L'Ofaj (Office Franco-Allemand de la jeunesse) organisait ce jeudi dans le cadre du festival de Berlin, dont il est partenaire, un débat passionnant et passionné sur la place des femmes dans la création cinématographique. Avec, en toile de fond, l'idée d'introduire -ou pas- un quota de femmes dans le métier de réalisateur.

En France, on connaît la chanson. Bien que nombreuses -Julie Gayet en a interviewé une vingtaine dans son film Cinéast(e)s, d'Agnès Varda à Pascale Ferran, en passant par Julie Delpy, Tonie Marshall ou Josiane Balasko- les femmes réalisatrices sont sous-représentées dans les festivals et rarement récompensées lors de cérémonies comme les César... Pour autant, la plupart des réalisatrices sont hostiles aux quotas. Ce qui n'est pas le cas en Allemagne, où le débat fait rage. Avec une passion qu'on a pu constater lors de la rencontre organisée par l'Ofaj.

Un documentaire pour mettre le feu aux poudres Sa réussite, le débat le doit à son casting. Julie Gayet et la vingtaine de réalisatrices interviewées dans son film Cinéast(e)s pour mettre le feu aux poudres. La très féministe réalisatrice Tatjana Turanskyj, auteur d'un manifeste en faveur des quotas de femmes dans l'audiovisuel pour enfoncer le clou. «Il n'y a que 11% de femmes réalisatrices à la télévision, soutient-elle. Il est temps de s'en alarmer.» A l'opposé, Anne-Katrin Hendel, cinéaste et productrice réputée, est hostile à l'idée: «Ce qui compte pour moi, c'est ce que raconte le film. Peu m'importe qu'il soit réalisé par une femme ou pas. Entre deux projets, je choisirai toujours le meilleur».

Entre les deux, la réalisatrice française Axelle Ropert jette régulièrement un peu d'huile sur le feu: «Le cinéma est un art injuste par nature, parce qu'il est sexué, érotisé par des hommes qui veulent sublimer le corps des femmes. Je ne vais pas me lever le matin avec l'idée de me battre contre ça.» «Et bien c'est dommage», entend-on dans la salle. «ça ne me dérangerait pas que le cinéma allemand soit plus érotique», lance Tatjana Turanskyj soutenue par une partie de la salle. «Vos quotas n'ont rien d'érotique, rétorque Annekatrin Hendel. En tant que femme, je ne voudrais pas qu'on m'impose ça». Applaudissement de l'autre partie de la salle.

Un emploi attractif dans une branche attractive «Si j'étais un réalisateur homme, je trouverais injuste de perdre ma place à cause d'un quota en faveur des femmes», lance quelqu'un dans le public. Avant d'évoquer: «Pourquoi pas des quotas ethniques ou religieux?». «L'injustice, c'est d'empêcher à des femmes d'accéder à un emploi attractif dans une branche attractive», rétorque Tatjana Turanskyj. «Je ne pense pas que faire du cinéma puisse être un droit ouvert à tous, tente alors Axelle Ropert. Le génie ne se décrète pas.»

Sans parler de génie, il y aurait «un tiers des femmes en Allemagne qui arrêtent ce métier pour élever leurs enfants», selon une responsable de la télévision allemande. «Vous n'avez peut-être pas la chance, comme en France, d'avoir des crèches jusqu'à trois ans», lui répond Julie Gayet.

La version masculine de «Cinéast(e)s» pour Cannes La comédienne raconte encore qu'elle vient de réaliser le pendant masculin de Cinéast(e)s, interrogeant cette fois une vingtaine de réalisateurs sur le sujet. «Le film sera présenté à Cannes», prévient-elle, avant d'évoquer «cette nouvelle génération de cinéastes, plus sensibles et attentifs que leurs aînés, qui n'hésitent pas à partager les tâches ménagères pour que leurs femmes puissent travailler». A l'image de son coréalisateur Mathieu Buisson. «C'est un homme formidable... Mais ce n'est pas mon compagnon», prend-elle soin de préciser. Ce qu'on savait déjà.

Tags:

Posted in | Print | 0 Comments

Décès de la comédienne Corinne Le Poulain

La comédienne Corinne Le Poulain est décédée dans la nuit de lundi à mardi à l'âge de 66 ans, des suites d'un cancer «foudroyant», a annoncé son entourage.

La comédienne, figure du théâtre de boulevard habituée aux seconds rôles, avait joué avec Louis de Funès dans Oscar dans les années 1970 et avait été à l'affiche du Dindon de Georges Feydeau dans les années 1980 dans une mise en scène de Jean Meyer.

Solange Chaumette dans «Plus Belle La Vie» Elle était aussi populaire en raison de ses fréquentes apparitions à la télévision. On l'a notamment vue plusieurs fois dans Au théâtre ce soir mais aussi dans Splendeurs et misères des courtisanes (1975), mini-série française de Maurice Cazeneuve d'après Honoré de Balzac, et la série Sam et Sally (1978) aux côtés de Georges Descrières.

Son visage était aussi connu des téléspectateurs de séries à succès, comme Navarro, Julie Lescaut ou Arsène Lupin. Elle a aussi joué un petit rôle récurrent dans Plus belle la vie, celui de Solange Chaumette.

Jean-Pierre Mocky qui l'avait dirigée pour le cinéma en 1994 dans Bonsoir aux côtés de Michel Serrault et Claude Jade, a salué «une comédienne de grand talent qui n'a pas eu la chance d'être au premier plan mais qui a fait beaucoup de choses au théâtre et à la télévision».

Tags:

Posted in | Print | 0 Comments

Grammys Awards: Sam Smith, Beyoncé et Pharrell Williams en tête des nominations

Sam Smith sera-t-il consacré dimanche soir après ses débuts fulgurants l'an dernier ou Beyoncé et Pharrell Williams vont-il ajouter un nouveau triomphe à leur palmarès? Réponse dans quelques heures lors de la cérémonie des Grammy Awards à Los Angeles. Tous trois sont favoris avec six nominations chacun.

Le Britannique Sam Smith a vécu une ascension fulgurante depuis la sortie de son titre Stay with me, balade plaintive sur une aventure d'une nuit devenue l'un des plus gros tubes de l'an dernier.

La révélation soul, encore barman à Londres il y a peu, concourt notamment dans la catégorie meilleur album pour son premier opus, In the lonely hour.

Beyoncé, artiste la plus nommée aux Grammys, prix les plus prestigieux de l'industrie musicale américaine, est en lice dans la catégorie meilleur album de l'année, un titre qui manque encore à son palmarès, après avoir gagné un record de six Grammys en 2010.

Sorti en décembre 2013, Beyoncé, qui comprend le tube Drunk in love, avait créé la surprise et remis en question les modes de diffusion traditionnels du secteur.

Pharrell Williams pourrait aussi récolter l'ultime reconnaissance d'une carrière amorcée dans les années 1990.

Le quadragénaire aux airs adolescents a fait danser la planète deux années de suite avec Blurred lines, un duo avec Robin Thicke, Get lucky des Français Daft Punk et le phénoménal Happy, titre phare de son album Girl.

L'an dernier, le duo électro Daft Punk avait remporté les prix du meilleur album et meilleur enregistrement de l'année pour Random access memories, victoire historique pour la France dans le temple de la musique anglo-saxonne.

L'auteur-compositeur multiforme Beck pourrait aussi s'emparer de plusieurs récompenses ce dimanche au Staples Center, où se déroule la cérémonie: il part avec quatre nominations grâce à l'album Morning phase, tandis que le Britannique Ed Sheeran concourt également dans la catégorie du meilleur album.

Voix féminines R&B en vedette Les nominations de cette année distinguent les voix féminines influencées par le R&B. Iggy Azalea, rappeuse et mannequin australienne de 24 ans, l'une des révélations 2014, est nommée quatre fois pour son album et le titre éponyme Fancy. La chanteuse aux longs cheveux blonds est au centre d'une polémique, car de nombreux artistes, notamment les chanteuses Azealia Banks, Eve ou Jill Scott, l'accusent d'imiter l'accent afro-américain ou de s'approprier un héritage hip-hop qui n'est pas le sien. Elle a répliqué qu'elle refusait le stéréotype qu'on veut lui coller.

Une autre australienne aux influences R&B, Sia, est nommée pour Chandelier, titre marquant au refrain explosif. C'est la nomination la plus importante dans une carrière de plus de vingt ans.

Meghan Trainor est distinguée pour All about that bass, plaidoyer groove en faveur des formes généreuses.

Taylor Swift leur fait concurrence pour son hit Shake it off, tiré de l'album 1989, un énorme succès dans une industrie aux ventes qui ont souffert de l'Internet, elle-même tournant bruyamment le dos à la diffusion de ses titres sur le populaire site Spotify. U2, déjà l'un des groupes les plus récompensés dans l'histoire des Grammys, devient le plus nommé grâce à Songs of innocence, cité pour le prix du meilleur album rock.

Madonna et Paul McCartney sur scène Parmi les moments phares de la soirée, on attend sur la scène du Staples Center la diva pop Madonna tout comme l'ex Beatles Paul McCartney pour une performance avec la star R&B Rihanna et l'enfant terrible du hip-hop Kanye West.

Tags:

Posted in | Print | 0 Comments

L'ex-popstar Gary Glitter reconnu coupable d'actes pédophiles sur trois filles mineures

Glitter signifie «paillettes» en anglais. Et pour lui, elles se sont toutes envolées. L'ancienne pop-star britannique Gary Glitter a été reconnue coupable d'actes pédophiles sur trois filles mineures entre 1975 et 1980, jeudi par un tribunal londonien.

L'ex-chanteur, âgé de 70 ans, de son vrai nom Paul Gadd, a été reconnu coupable d'une tentative de viol, de quatre attentats à la pudeur et d'avoir eu des relations sexuelles avec une mineure.

Des baisers à la tribune du public A la lecture du verdict, Gary Glitter a haussé les sourcils, l'air choqué, puis a envoyé des baisers à la tribune du public, pleine de journalistes, avant d'être placé en détention provisoire. Sa peine sera connue le 27 février.

L'ancienne star du glam rock avait été arrêté le 28 octobre 2012 à Londres, alors que les scandales de pédophilie impliquant des vieilles gloires du show-bizz se multipliaient au Royaume-Uni. Glitter avait été arrêté une première fois en 1997 et condamné à quatre mois de prison pour avoir téléchargé sur son ordinateur de la pédopornographie.

Prisonnier au Vietnam Fuyant la presse, il s'était réfugié au Cambodge d'où il avait été expulsé en 2002 pour des accusations de pédophilie. Il a ensuite été condamné à trois ans de prison au Vietnam pour actes obscènes sur deux mineures. Après avoir purgé une peine de deux ans et neuf mois, il est rentré au Royaume-Uni en 2008.

Le chanteur a vendu 20 millions de disques au cours de sa carrière avec des tubes comme Rock and Roll, Parts 1 and 2, I'm the Leader of the Gang (I am) et Hello, Hello I am back again.

Tags:

Posted in | Print | 0 Comments

Marc-Olivier Fogiel ressuscite «Le Divan»: Son retour sur France 3 en six questions

Fogiel alias le «pitbull du PAF» transformé en animateur-psy? C’est le pari de France 3, qui retrouve son animateur star après les années On ne peut pas plaire à tout le monde (2000-2006). Le voici dès ce soir (23h05) en Henry Chapier du XXIe siècle, à l’écoute des confidences de son premier invité, Fabrice Lucchini. A quoi va ressembler ce nouveau Divan? La réponse en six questions.

C’était quoi déjà «Le Divan d’Henry Chapier»? Une émission culte diffusée sur France 3 de 1987 à 1994. En sept ans, le journaliste spécialiste de cinéma Henry Chapier a vu défiler plus de 327 personnalités qui se confiaient à l’horizontale, pendant 26 minutes, dans un fauteuil en cuir jaune devenu le symbole de l’émission. Claudia Cardinale lui a confié sa timidité maladive, Nathalie Baye sa vie amoureuse, Roman Polanski son enfance en Pologne sous l’occupation nazie. Le 7e art n’était pas seul représenté et Henry Chapier a poussé aux aveux des personnalités aussi diverses que Serge Gainsbourg, Ségolène Royal et Christian Lacroix. Le concept gênait certains des invités. A l’occasion de la sortie du coffret DVD de l'émission en 2009, Henry Chapier confiait à 20 Minutes: «Gainsbourg a commencé par me dire qu'il n'allait pas le faire parce que lorsqu'il s'allongeait, c'était avec une femme dans son lit. Béatrice Dalle, elle, ne se sentait pas à l'aise car elle trouvait qu'elle avait des genoux affreux.»

Le nouveau divan est rouge. C’est un hommage à Drucker ou à «The Voice»? Il fallait bien que le fauteuil se refasse une beauté. France 3 a opté pour un design au style épuré et futuriste, et la couleur rouge comme chez Drucker le dimanche. A la fin, le fauteuil pivote - non pas pour laisser Fogiel découvrir le visage de l’invité qui a si bien parlé et qu'il lui faut absolument dans son équipe... Plutôt pour conclure l’entretien par un face-à face. Le fauteuil jaune original a lui été acquis en 2005 pour 65.000 euros au profit de Reporters sans frontières. Il avait échappé de peu à... Marc-Olivier Fogiel.

Quelles sont les autres différences avec le Divan d’Henry Chapier? La plus grande différence est sans doute la durée. Plus d’une heure contre les 26 minutes de la séance de Chapier. Les confidences de l’invité se font par ailleurs en public, même si celui-ici se tient sage, assez en retrait, éclairé par intermittence. Comme l’entretien est plus long, il est entrecoupé d'images, diffusées sur grand écran: des archives et des témoignages de proches. Le concept d'entretien intime reste présent: «Avec ses invités, Fogiel tentera de découvrir ce qui les construit et ce qui a fait d’eux les adultes qu’ils sont devenus», explique France 3.

Marc-Olivier Fogiel n’avait pas lâché la télé? Si, depuis 2011. Depuis on l’entendait sans le voir: Marc-Olivier Fogiel anime RTL soir et On refait le monde sur RTL depuis septembre 2012. Après les années On ne peut pas plaire à tout le monde les vendredis soir sur France 3 de 2000-2006, l’animateur était passé sur M6 où il présentait T’empêches tout le monde de dormir de 2006 à 2008 avant de quitter la télé et fermer sa boîte de production «PAF». Son retour en 2011 fut un échec: Face à l’actu, une hebdo diffusée le dimanche midi fut déprogrammée au bout de 11 numéros, faute d’audience. L’animateur se consacrait à RTL et à sa vie de jeune papa, et assure avoir refusé plusieurs propositions de France 3 qui cherchait à le faire revenir. En cherchant à lancer un concept d'interview longue, il a «repensé à Henry Chapier et décidé d’assumer la filiation», explique-t-il au Monde. «Il avait carte blanche pour faire l'émission dont il rêve, explique la directrice de France 3 au Parisien. Grâce à son parcours radio, il a évolué. (...) J'espère qu'à travers lui nous ferons revenir un public plus jeune, plus urbain».

Un divan pour un pitbull du PAF, il n’y a pas comme une contradiction? Fogiel a parfois été surnommé le «pitbull» du PAF pour son style d’interview agressif consistant à bombarder l'invité de questions sans presque lui laisser le temps de répondre. A en croire les premières images, Marc-Olivier Fogiel adopte cependant le ton qui colle à l'émission et se tient sagement à l'écoute de son invité. «La tonalité ressemblera davantage à mes entretiens d’aujourd’hui sur RTL qu’à ce que je faisais il y a quelques années», dit-il au Monde. «Mais, s’il le faut, je ne m’interdis pas d’aller chercher les réponses de façon plus directe».

Quels seront les prochains invités? Le deuxième invité sera Thierry Ardisson. Un tête-à-tête prometteur quand on sait la guéguerre qui les a opposés pendant des années, l’homme en noir lâchant par exemple à propos de Fogiel début 2013 sur LCI: «Fogiel ne manque pas à la télévision. Je crois qu'il a plus un physique de radio.» Pour le troisième numéro, ce sera Jean-Luc Mélenchon, assure France 3 à 20 Minutes. Pour les tournages à venir, Fogiel a évoqué les accords qu'il a reçus d'Anne Hidalgo, de l’avocat Eric Dupond-Moretti, de Mika, de Karl Lagerfeld et de Luc Besson. Les domaines iront «de la politique à l’économie, en passant par toutes les gammes des arts», indique France 3. Vingt numéros sont prévus au total.

Tags:

Posted in | Print | 0 Comments

Festival d'Angoulême: Tout savoir sur «Sous le soleil de minuit», le nouveau «Corto Maltese»

Vingt ans après la mort d'Hugo Pratt, son mythique Corto Maltese va renaître sous la plume d'un duo espagnol, dans une aventure qui l'emmènera dans le grand nord américain. Titre de l'album, prévu le 7 octobre: Sous le soleil de minuit.

Sur les traces de Jack London «C'est l'ayant-droit, l'ex-coloriste de Pratt, Patrizia Zanotti, qui a choisi les nouveaux auteurs: Ruben Pellejero, dessinateur qui connaissait Pratt, et Juan Diaz Canales, scénariste de Blacksad, série policière à grand succès», a expliqué Vincent Petit, éditeur chez Casterman en charge du projet.

Seul indice sur l'histoire, le beau marin taciturne partira sur les traces de Jack London, l'écrivain qu'il a croisé dans un album de Pratt, mais ne réussira pas à le rencontrer. L'album sera en couleurs, avec une déclinaison en noir et blanc.

«On peut faire mieux que Pratt» «Au départ, le dessinateur était un peu trop respectueux, mais au fil des planches je sens qu'il a maintenant son propre Corto», estime Vincent Petit, lui-même fan absolu. «Au départ j'étais un peu sceptique, mais maintenant je suis impatient de voir l'album terminé. Leur fidélité à Pratt est communicative, je suis bluffé. je pense même qu'on peut faire mieux que Pratt », lance-t-il.

«Car du Corto original, on ne sait pas grand-chose, il semble fuir l'engagement, ne dit presque rien, et c'est un assassin qui tue avec une rare violence... Il pourra être moins romantique, s'engager. Nous avons souhaité un vraie aventure, pas comme les histories oniriques de certains albums de Pratt, comme Mu, et le style de Corto Maltese en Sibérie, son apogée».

«Faire redécouvrir Corto Maltese» «Tout l'enjeu est de faire redécouvrir Corto Maltese à une nouvelle génération de lecteurs», poursuit-il.

Il n'y a que douze albums de Corto, et après vingt ans sans nouveautés, ils ne se vendent plus qu'à 1.000 exemplaires par an.

«Mais à l'avenir nous aurons de plus en plus de mal à trouver des auteurs avec la culture littéraire de Pratt», estime l'éditeur.

Tags:

Posted in | Print | 0 Comments